La Marotte Bioquette

La Marotte Bioquette

La macérât huileux : quelle belle trouvaille

On chante de plus en plus les vertus des huiles végétales comme le calendula, la carotte, le bellis ... Partout et à des prix allant de 5 à 10 € pour des petites quantités, pas très accessible.

Pour commencer ces huiles là ne sont pas des huiles à proprement parler, mais des macérats huileux, c'est à dire une macération de plante dans de l'huile végétale type tournesol ou olive.  

Et du coup ce n'est plus du tout la même chanson en terme de difficulté de production. Si je ne suis pas apte à faire mon huile d'argan, je peux cueillir des plantes et leur faire faire trempette.

 

Alors c'est parti, je me lance et je me renseigne sur les plantes suivant les saisons, leurs vertus, ce qu'il y a à ramasser et à transformer. Pour commencer il faut choisir un bon support, car si notre plante sauvage est fabuleuse, et l'huile qui doit s'imprégner des principes actifs est de mauvaise qualité, le macérat sera de piètre qualité également. Il est donc préférable de prendre une huile, première extraction à froid, bio et le plus locale possible, je me dirige souvent vers le tournesol ou l'olive, la première car son parfum n'est pas très fort, la seconde car c'est une huile qui a moins de risque de rancir, mais il est aussi possible de choisir une huile selon ses vertus.

 

IMG_6190.JPG

 

Le procédé est simple (je choisis la macération à froid) : 

-On prend un pot stérilisé

-On cueille ses petites plantes/fleurs (ne jamais au GRAND JAMAIS les mettre dans un sac plastique)

-On passe un filet d'eau si besoin

-On remplit le pot de fleur

-On recouvre d'huile BIO, première pression à froid 

-Et on referme

-On stock 3 semaines à l'abri de la lumière et de la chaleur

-On secoue tous les deux/trois jours 

-3 semaines après, on filtre, on presse les plantes et ....

-"Il est nait le divine enfant"

Si c'est une plante à fort teneur en eau (comme la carotte ou le calendula), il est préférable de faire un pré-fanage ou de carrément faire sécher la plante. 

 

IMG_6213.JPG

 

Voilà, il n'y a plus qu'à suivre les saisons, au printemps mon petit chouchou c'est la pâquerette, excellente pour la beauté de la poitrine ou encore le pissenlit.

En été la sauge pour faire des déodorants, la reine des près pour une crème anti-peau d'orange et le calendula pour l'huile des petits bobos (brulure, avec quelques goûtes l'huile essentielle d'eucalyptus citronné pour soulager les piqures de moustique), la mauve et la guimauve pour les démaquillants pour peau sensible. Vous l'avez compris les possibles sont larges, il suffit de consulter les vertus d'une plante, sa saison et le plus dur est fait. 

 

13775950_10154383953877059_2561612903367250006_n.jpg



02/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres