La Marotte Bioquette

La Marotte Bioquette

Peau de pêche


La macérât huileux : quelle belle trouvaille

On chante de plus en plus les vertus des huiles végétales comme le calendula, la carotte, le bellis ... Partout et à des prix allant de 5 à 10 € pour des petites quantités, pas très accessible.

Pour commencer ces huiles là ne sont pas des huiles à proprement parler, mais des macérats huileux, c'est à dire une macération de plante dans de l'huile végétale type tournesol ou olive.  

Et du coup ce n'est plus du tout la même chanson en terme de difficulté de production. Si je ne suis pas apte à faire mon huile d'argan, je peux cueillir des plantes et leur faire faire trempette.

 

Alors c'est parti, je me lance et je me renseigne sur les plantes suivant les saisons, leurs vertus, ce qu'il y a à ramasser et à transformer. Pour commencer il faut choisir un bon support, car si notre plante sauvage est fabuleuse, et l'huile qui doit s'imprégner des principes actifs est de mauvaise qualité, le macérat sera de piètre qualité également. Il est donc préférable de prendre une huile, première extraction à froid, bio et le plus locale possible, je me dirige souvent vers le tournesol ou l'olive, la première car son parfum n'est pas très fort, la seconde car c'est une huile qui a moins de risque de rancir, mais il est aussi possible de choisir une huile selon ses vertus.

 

IMG_6190.JPG

 

Le procédé est simple (je choisis la macération à froid) : 

-On prend un pot stérilisé

-On cueille ses petites plantes/fleurs (ne jamais au GRAND JAMAIS les mettre dans un sac plastique)

-On passe un filet d'eau si besoin

-On remplit le pot de fleur

-On recouvre d'huile BIO, première pression à froid 

-Et on referme

-On stock 3 semaines à l'abri de la lumière et de la chaleur

-On secoue tous les deux/trois jours 

-3 semaines après, on filtre, on presse les plantes et ....

-"Il est nait le divine enfant"

Si c'est une plante à fort teneur en eau (comme la carotte ou le calendula), il est préférable de faire un pré-fanage ou de carrément faire sécher la plante. 

 

IMG_6213.JPG

 

Voilà, il n'y a plus qu'à suivre les saisons, au printemps mon petit chouchou c'est la pâquerette, excellente pour la beauté de la poitrine ou encore le pissenlit.

En été la sauge pour faire des déodorants, la reine des près pour une crème anti-peau d'orange et le calendula pour l'huile des petits bobos (brulure, avec quelques goûtes l'huile essentielle d'eucalyptus citronné pour soulager les piqures de moustique), la mauve et la guimauve pour les démaquillants pour peau sensible. Vous l'avez compris les possibles sont larges, il suffit de consulter les vertus d'une plante, sa saison et le plus dur est fait. 

 

13775950_10154383953877059_2561612903367250006_n.jpg


02/08/2016
0 Poster un commentaire

Crème anti-mains de croco

Quoi ??? C'est l'hiver, il fait froid et tes mains se transforment en patounes de croco. Tu n'es pas psychologiquement prête à en faire des bottes en peau de croco ?!!

 

12348146_1528390690817150_3462664297821460245_n.jpg

 

La solution est toute trouvée 3 ingrédients (comme un bon trio amoureux) pour un rendu hypra hydratant, doux sans être gras (comme un bon trio amoureux) : 

 

  • 50 grammes de beurre de karité (2,25€ : Nourrit, cicatrice, apaise) 
  • 20 grammes d'huile d'avocat (1,10€ : Assouplissante, calmante)
  • 30 grammes de gel d'aloe vera (1,50€ : Anti-âge, fixe l'hydratation)

On fait fondre au bain marie le beurre de karité tout doucement (je re-souligne mon aversion du micro-onde qui tue à peu près toutes les propriétés d'un ingrédient culinaire ou cosmétique = donc BOOH HOOUH ). Une fois fondu, FONDU, on ne fait pas bouillir la chose entendons nous bien, donc une fois fondu, on ajoute l'huile d'avocat. On met le tout au frigo en attendant que ça reprenne un peu. Au bout de 20 min (bien sur ça dépend de la température du frigo et la température à laquelle est montée de beurre, c'est donc une indication) on va dire qu'une petite couche se forme sur le dessus du mélange, là on prend son fouet électrique, et on fouette en ajoutant progressivement l'aloe vera. Ce qui va donner une crème onctueuse. Ou aérienne comme la mienne (mais à la base ce n'est pas le but de la manoeuvre, j'ai fait l'erreur de vouloir rajouter de l'aloevera une fois la crème faite et en pâtisserie on appelle ça faire trancher une crème, bon on ne va pas la manger donc pas si grave).

 

12314101_1528390687483817_7959675987142785039_n.jpg


22/01/2016
1 Poster un commentaire

Zut j'ai oublié mon démaquillant, tu n'aurais pas de l'huile par hasard ?

Oui mes padawans l'huile ce n'est pas seulement pour faire sa vinaigrette !! 

 

Les huiles végétales en allant de la très simple huile de colza à la très demandée huile d'argan sont pleines de ressources, chaque peau trouvera l'huile qui convient à son pore, telle la chaussure qui convient à son pieds ! 

 

  • Peau grasse : Jojoba, Macadamia, Noisette ... 
  • Peau sèche : Argan, Bourrache ...
  • Peau normale : Amande douce, Abricot ... 

 

Comment bien choisir son huile végétale me dirait vous, et bien il faut qu'elle soit vierge, extraite a froid, pure et non raffinée. Là on tient quelque chose de pas trop mal. Pour les plus curieux le pape de la "slow cosmétique" Julien Kaibeck a écrit Les huiles végétales, c'est malin. On y trouve tout ce qu'il y a à savoir pour chaque huile végétale, ses fonctions et ses utilisations dans la cosmétique. 

 

Bon revenons en au démaquillant, alors il y a la possibilité d'utiliser l'huile végétale seule, quelques gouttes et HOP ! Ou alors de faire un petit mélange comme ci dessous.

 

 

thumb_IMG_3198_1024.jpg

 

 

Recette N°1 : On se munit d'un flacon vide de 250 ml, on le remplit à moitié d'huile de noisette et l'autre moitié d'eau de rose. On secoue avant application et zooooooh maquillage exterminé ! Je vous avez dit que c'était simple !!! 

-L'huile de noisette convient aux peaux mixtes et grasses car elle est sébo-régulatrice
-L'eau de rose, c'est la base, elle prévient du vieillissement de la peau, sent bougrement bon, tonifie la peau. 
-Je rajoute 4 gouttes d'huile essentielle de tea tree qui est anti-bactérienne, cette huile est une killeuse pour les spots. 

Bon alors en effet c'est plus cher, il revient environ à 12 € les 250 ml, mais il est ultra efficace du coup on en utilise moins. 

 

 

Recette N°2 : Même protocole et même dose que la première recette 

-L'huile d'abricot convient à tout type de peau, elle est connu pour donner bonne mine et tonifier la peau
-L'hydrolat de fleur d'oranger, son odeur facilite le sommeil, et comme en principe on se démaquille avant d'aller dormir ... PRATIQUE !

Une version plus universelle du démaquillant maison. Qui coûte à peu près 8 € les 250 ml. Cette contenance me dure environ 3 mois et j'en utilise tous les soirs. Cette recette est moins épaisse que la première mais tout aussi efficace. Sur la photo il y a du liner coloré waterproof, du mascara et du rouge à lèvre, et sur l'autre je n'ai fait q'un passage de coton (lavable) !!! 

 

thumb_IMG_3207_1024.jpgthumb_IMG_3209_1024.jpg

 

La magie de ce démaquillant c'est bien évidemment l'efficacité mais aussi l'adaptation, aussi bien au budget qu'à la peau.    Pour la manière de procéder il y a soit la possibilité d'en mettre de façon tout à fait conventionnelle sur un coton, lavable de préférence. Pour ma part je préfère en mettre au creux de ma main, l'émulsionner sur mon visage en me massant  (instant d'auto-donnation de bonheur), sans oublier les cils et une fois que je ressemble à un panda je prends un gant que je passe sous l'eau tiède et BIM je ramasse le maquillage, j'hydrate et zoubida. 

 

Attention à stoker au frigo de préférence comme il n'y a pas de conservateur!


22/01/2016
1 Poster un commentaire

Des aisselles ça se bichonne !

Hey toi aussi tu en as marre de payer cher pour t'étaler des sels d'aluminium, de l'alcool, du triclosan et autres joyeusetés sur tes mignonnes petites aisselles ? 

 

‪‎ AntigoneXXI nous donne la solution ! 

 

thumb_IMG_3159_1024.jpg

 

Bon alors au début j'étais en mode puriste et surtout warrior, depuis quelques mois mon déo c'était simplement me tapoter du Bibi Chéri (Bicarbonate de Soude, l'homme à tout faire) sous les aisselles. Mais oui quelle bonne idée, sauf que j'ai quitté le Marais Poitevin et son eau pure, pour retrouver l'eau parisienne. Autant vous le dire c'est un mauvais mélange et cela m'a un peu asséché les aisselles. Pas cool. 

Du coup j'ai fouiné sur la toile et c'est encore Antigone XXI qui m'a donné la réponse. Et je suis amoureuse de sa réponse, je ne veux pas jamais d'autres réponses dans ma vie !! 

 

Simple comme Bonjour : (comme toujours j'adapte un peu la recette) 

  • 50 grammes d'huile de noix de coco (à faire fondre au bain-mairie, le premier qui le passe au micro-onde c'est un coup de boule rotatif !) => 2,45 €
  • 30 grammes de bicarbonate de soude très fin => 0,15 €
  • 20 grammes de fécule de maïs => 0,15 €
  • 10 gouttes d'huile essentielle de palmarosa => 0,10 €
  • On mélange on verse dans un pot et on laisse durcir. 

Et DOUX JESUS, l'odeur de ce truc est incroyable, le mélange de la palmarosa et de la coco est superbe, je me suis reniflée les aisselles toute la journée la première fois que j'ai essayé cette chose. Et vous savez quoi après toute une journée c'est toujours un plaisir de les renifler ! 

 

  • L'huile de noix de coco hydrate et est anti-bactérienne, elle donne aussi l'aspect solide du déo. Il faut savoir qu'elle se liquéfie au dessus de 25°c, soit ça ne me dérangera pas soit je rajouterai de la cire d'abeille pour qu'elle reste solide. (Avec les mois d'hiver qui nous attendent j'ai le temps de voir venir.) 
  • Le Bibi Chéri absorbe les odeurs 
  • La fécule de maïs absorbe tout court 
  • L'huile essentielle de palmarosa est un anti-bactérien 

 

Et voila tu sens bon, tu ne te fais plus de mal, tu ne pollues plus. Et quoi, ça ne coute que 2,85€ le pot ! Si c'est pas top ça !

 

thumb_IMG_3161_1024.jpg


22/01/2016
0 Poster un commentaire

Gommage au jus de cul d'abeille

IMG_2773.jpg

 

Oh joie !!! L’air si pur et frais de Paris me fait renouer avec mon adolescence cutanée. Rien de mieux qu’un petit gommage pour diminuer les dégâts : 

 

 

  • 1 généreuse cuillère à soupe de miel 
  • 1 cuillère à café de sucre 
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron

 

On mélange et on étale, pas sur la tartine mais sur la ganache, et puis on masse, et on remasse. Et comme tous ces ingrédients sont formidables aussi bien pour un gommage que pour un masque on attend 20 minutes.

Le miel permet d’hydrater, nourrir, nettoyer la peau, et est même anti-vieillissement. 
Le sucre apporte le gommage, bon moi je n’en avais pas j’ai donc pris de la cassonade, les grains sont plus gros. Vous pouvez le remplacer par de la poudre l’amande si vous avez la peau fragile, ou des grains de pavot plus ronds donc moins agressifs. Le sucre reste la solution plus économe. Pour les buveurs de café on peut recycler le marc. 
Les huiles essentielles c'est l'atout tout terrain, chaque peau a son huile. J'opte pour le citron car j’ai vraiment une peau d’ado (à ne pas utiliser l’été car photosensibilisante) … Il y a aussi le tea tree : très efficace contre les impuretés, mais n'a pas la plus chouette des odeurs. Pour les peaux sèches on peut opter pour celle d’ylang-ylang, son odeur me fait penser au Maroc … alors que ça vient d’Asie du Sud Est, va savoir ! 

 

Bonne tartine, n'oubliez pas de vous lécher les lèvres.


22/01/2016
0 Poster un commentaire